Vivre avec la dysphasie

Difficultés propres aux enfants dysphasiques

Outre leurs difficultés langagières, les enfants vivant avec la dysphasie doivent composer avec d’autres difficultés particulières:

  • Difficulté à maintenir l’attention et la concentration
  • Troubles d’organisation dans le temps et l’espace
  • Troubles d’apprentissage
  • Problèmes de motricité fine et globale
  • Difficulté d’acquisition des concepts abstraits
  • Difficultés d’intégration sociale
  • Faible estime de soi

Malgré leurs difficultés, ces jeunes possèdent de magnifiques forces sur lesquelles s’appuyer. Visionnez la vidéo ci-bas et voyez par vous-mêmes qu’ils sont capables d’accomplir de grands projets!

Pour aider les enfants à bien vivre avec la dysphasie, il faut le soutien de toute la communauté.

Rôle des parents

Les spécialistes peuvent jouer un rôle important dans le développement de votre enfant, mais ils ne remplaceront jamais le cocon familial. C’est à partir de la famille que se développent les habiletés sociales de l’enfant, et l’acquisition de ces habiletés relationnelles est un élément essentiel pour sa réussite personnelle, scolaire et professionnelle.

Votre enfant a les mêmes réactions que tous les enfants, elles sont cependant souvent amplifiées par la dysphasie. Votre rôle de guide est primordial. Le plus beau témoignage d’amour est de dire à votre enfant « Vas-y, fais-le », en vous assurant qu’il ait à sa disposition les bons outils pour le faire et qu’il sache les utiliser. Partagez des activités avec votre enfant, soyez patient et respectez son rythme d’apprentissage. Vous renforcerez ainsi son estime de soi. Pensez à le féliciter pour ses réussites, même si elles vous paraissent minimes; faites-le sans exagération et avec conviction. C’est ainsi que vous lui apprendrez à bien vivre avec la dysphasie.

Pour alimenter votre réflexion quant à votre rôle de parent dans l’accompagnement de votre enfant dysphasique, voici la capsule de Maurice Sammut sur l’amour responsable.

Rôle de Dysphasie-Estrie

Notre rôle est de mettre en place les services permettant à l’enfant de progresser dans un environnement sécuritaire pour favoriser ses réussites dans toutes les sphères d’apprentissage pouvant présenter des difficultés liées à la dysphasie.

Notre rôle est également de créer et de produire des outils adaptés aux enfants vivant avec la dysphasie facilement utilisables par toutes les personnes qui côtoient les enfants : famille, enseignants, intervenants, etc. Ces outils permettent à l’enfant vivant avec la dysphasie d’intégrer, à son rythme, les concepts de base nécessaires à son évolution, améliorant ainsi la qualité de vie de toute la famille.

Toutes les activités pédagogiques proposées par Dysphasie-Estrie sont basées sur les recherches en neuroplasticité et visent à améliorer la qualité de vie des enfants vivant avec la dysphasie en optimisant leur potentiel d’intégration, et en favorisant leur développement psychoaffectif et l’évolution de leurs habiletés sociales.

Recherches en neuroplasticité : « La théorie selon laquelle tout meurt et rien ne se régénère dans le système nerveux a maintenu une grande partie des scientifiques et thérapeutes loin de l’étude et de l’utilisation des récupérations céphaliques. On sait aujourd’hui qu’il existe plus de plasticité au niveau du système nerveux de l’adulte ou de l’enfant que l’on ne le pensait autrefois.«  Nelson Francisco Annunciato, BrésilConférence sur la neuro-plasticité de Lyon, septembre 1990.

Dysphasie-Estrie a choisi d’agir en prévention car lorsque l’enfant vivant avec une dysphasie vit trop de frustrations, de rejets, de jugements de la part de ses pairs et des adultes qu’il côtoie il peut développer des comportements opposants ou agressifs et chercher l’isolement. Des études récentes montrent que la présence d’un trouble du langage chez l’enfant peut-être considéré comme un facteur de vulnérabilité quant à la possibilité de présenter un trouble de la personnalité à l’âge adulte.

Rôle de la communauté

Les différents acteurs de la communauté peuvent aussi jouer leur rôle quant aux enfants qui doivent vivre avec la dysphasie, et ce, de plusieurs façons:

Population

  • Obtenir de l’information sur la dysphasie pour bien comprendre la réalité que vivent les jeunes aux prises avec ce handicap
  • Contribuer à faire connaître le handicap dans la communauté
  • Devenir membre ou bénévole pour avoir un impact direct dans la vie des enfants dysphasiques

 

Enseignants, intervenants et autres professionnels

 

Entreprises et gens d’affaires

Copyright © 2017 Dysphasie-Estrie, All Rights Reserved. Powered by WordPress